Anne de Bretagne

Publié le par QUERE

 

 

Née à Nantes en 1477, morte à Blois en 1514, Anne de Bretagne est la fille aînée de François II, duc de Bretagne.

En août 1488, François II doit promettre, par le traité de Sablé ou « traité du Verger », de ne pas marier sa fille sans le consentement du roi de France.

A la mort de son père, Anne devient duchesse de Bretagne à l'âge de 11 ans. A 13 ans, malgré le traité signé par son père, Anne de Bretagne est mariée par procuration et à titre symbolique à Maximilien d'Autriche.

Immédiatement, la France déclare la guerre à la Bretagne et l'armée vint mettre le siège devant Rennes, où s'était réfugiée Anne.

En 1491, sous la pression militaire d'Anne de Beaujeu, Anne de Bretagne épouse Charles VIII. A la mort de son époux en 1498, Anne administre seule son duché de Bretagne.

Le nouveau roi Louis XII, pour ne pas perdre l'union entre la France et la Bretagne, fait casser son mariage avec Jeanne de Valois par le pape Alexandre VI et épouse Anne de Bretagne le 7 janvier 1499 comme le prévoyait le contrat de mariage avec Charles VIII.

Anne de Bretagne aura huit enfants, seules Claude de France et Renée qui deviendra duchesse de Ferrare survivront. En 1504, Anne va tenter de marier sa fille aînée Claude à Charles de Habsbourg, futur Charles Quint. Si dans un premier temps Louis XII lui donne son accord, craignant que la France soit encerclée par les possessions des Habsbourg, le roi abandonne cette idée et décide que Clause serait mariée à un héritier du trône de France.

Anne meurt de la gravelle au château de Blois, le 9 janvier 1514, elle n'a même pas trente-sept ans, et le roi Louis XII désobéit deux fois à sa volonté : il consent au mariage de leur fille aînée, Claude de France, héritière de Bretagne, avec le duc d'Angoulême, héritier de France, futur François 1er et fait inhumer solennellement la reine Anne à Saint-Denis malgré le désir qu'elle avait exprimé de reposer près de ses parents à Nantes.

 

 

 

Publié dans histoirefr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article